LA PÊCHE,
UN SECTEUR D’AVENIR

Aspects Socio-économiques

  • Aspects Socio-économiques

    Une filière pêche durable et responsable est un aspect essentiel du développement économique et social des territoires littoraux européens, et est nécessaire à la préservation de communautés vibrantes dans ces régions. La pêche a toujours été partie intégrante des communautés littorales, et en constitue le principal tissu économique.

    L’UE est le plus grand marché mondial des produits de la pêche et représente environ 4,4 % de la production mondiale de la pêche et de l’aquaculture, ce qui fait d’elle le cinquième producteur mondial. La filière halieutique est pourvoyeuse, directement et via l’ensemble de la filière, d’emplois et de croissance en Europe. Le secteur de la pêche emploie directement 260 000 personnes dans l’UE, mais des études économiques ont estimé qu’un emploi en mer est souvent synonyme de 3 à 4 emplois à terre.

    La pêche garantit des emplois pour toutes les catégories d’habitants des communautés littorales. La filière halieutique est extrêmement diverse et emploie aussi bien des hommes que des femmes, des jeunes que des seniors. Des familles entières vivent du secteur de la pêche, et plus d’1/3 des emplois liés au secteur sont occupés par des femmes (dans le secteur de la transformation notamment). A Lorient par exemple, le second plus grand port de pêche français, la filière crée 3000 emplois directs : 600 pêcheurs, 650 employés et 150 entreprises du mareyage et de la transformation, 1600 salariés dans la logistique, les services et la réparation navale, etc. Toujours à Lorient, près de 90 entreprises étaient créatrices d’emplois, malgré le contexte de crise généralisée en France.

    D’après la Commission Européenne, l’industrie de la pêche est profitable depuis 2010, et a généré une valeur ajoutée brute de 3.4 milliards d’euros, en augmentation de 5,7% par rapport à l’année précédente. Le secteur de la transformation des produits de la mer emploie environ 120 000 personnes et est composé de 3 700 petites et moyennes entreprises. La valeur globale de la production de l’industrie de transformation s’élève à environ 20 milliards d’euros.

    Même si ces chiffres ne font pas de la filière pêche le secteur économique le plus important d’Europe, elle reste extrêmement importante pour l’avenir économique de certaines régions côtières. En effet, dans ces régions, sur le littoral atlantique par exemple, le secteur représente jusqu’à 2% du PIB.